Créer un site internet

OM CHAMPION D'EUROPE

Automation templates

Composition équipe 26 mai 1993 (munich)

OM - Barthez - Angloma, (Durand 61), Boli, Desailly Di Meco - Eydelie, Sauzée, Deschamps,(cap.) - Boksic, Völler (Thomas 78e), Pelé

Entraineur Goethals

Fabien Barthez : Fabien Barthez est né le 28 juin 1971 à Lavelanet.Dès son plus jeune âge, le jeune garçon est attiré par le ballon rond,

il s'oriente donc assez rapidement vers le football en s'inscrivant dans un club de sa ville.


C'est à 16 ans que le jeune homme décide d'arrêter ses études et de se consacrer entièrement au football.

Il part ans le centre de formation de Toulouse.

Et c'est d'ailleurs dans la même ville que commence sa carrière professionnelle. Nous sommes en 1989.

Il est tout d'abord le gardien remplaçant de l'équipe puis, au cours de la saison, Robin Huc, le gardien titulaire,

se blesse et offre par la même à Fabien Barthez une belle opportunité : être le titulaire de l'équipe toulousaine.

En 1992, Fabien est recruté par Bernard Tapie.
Sa carrière est définitivement lancée puisqu'avec Marseille il côtoie le haut niveau et la Coupe d'Europe.

Barthez se retrouve titulaire des buts marseillais en remplacant Pascal Olmeta.
Il gagne la Coupe d'Europe des clubs champions pour sa première saison.

L'année suivante, Marseille termine deuxième du championnat mais, suite à des malversations financières et aux affaires de corruption, le club est relégué en D2. Mais Barthez reste fidèle au club et remporte le titre de champion de France de D2 en 1995.

Barthez finira par partir pour la principauté de Monaco, autre grand club du championnat français.
La saison suivante (1996/97), il remporte le titre de champion de France aux côtés d'Emmanuel Petit, David Trezeguet et Thierry Henry, et devient l'incontournable gardien de l'équipe de France.

Lors de la coupe du monde de 1998, Barthez réalise une prestation parfaite. Il n'encaisse qu'un seul but (dans le jeu) tout au long de la compétition et l'on se souvient encore de ses arrêts décisifs contre quelques tirs de Ronaldo et Rivaldo lors de la finale.

Cette année, après une saison en demi-teinte avec Monaco (avec qui il remporte pourtant le titre de champion de France), Fabien Barthez a su, une fois de plus, hissé son niveau de jeu pour l'Euro 2000.

Il a notamment été plusieurs fois décisif contre la République Tchèque qui aurait largement pu battre la France sans ses interventions.

Jocelin Angloma : Jocelyn Angloma, né le 7 août 1965 aux Abymes (Guadeloupe), est un ancien footballeur international français.Comptant 37 sélections en équipe de France (Lilian Thuram lui succéda au poste de titulaire sur le flanc droit de la défense), il a joué pour plusieurs grands clubs français et européns. Joueur d'une exceptionnelle longévité - titulaire dans l'équipe première du club espagnol du Valence CF à 36 ans passés - il a pris sa retraite professionnelle en 2002. On a pu alors le voir par la suite lors des matchs de bienfaisance de l'association France 98. En 2006, il quitte sa retraite pour jouer avec l'équipe de Guadeloupe de football pour les qualifications et jouer la Coupe des Caraïbes (Digicel Cup 2007). Il a été champion de Guadeloupe avec le club amateur de ses débuts de Morne-à-l'Eau. Il participe, avec la Guadeloupe, à la Gold Cup, le championnat des fédérations de la Concacaf en juin et juillet 2007 aux États-Unis. Le 20 juin, son équipe se qualifie pour la demi-finale en battant le Honduras 2-1 avec un but de Jocelyn Angloma. Le joueur a annoncé qu'il prendrait sa retraite sportive après cette compétition, à 41 ans.

Marcel desailly : Marcel Desailly, né le 7 septembre 1968 à Accra au Ghana, est un ancien footballeur français. Son nom de naissance était Odenke Abbey. Durant sa carrière, il évolue en défense centrale et au poste de milieu défensif. Formé au FC Nantes, Desailly remporte la Ligue des champions à deux reprises, avec l'Olympique de Marseille puis l'AC Milan. Il passe six saisons dans le championnat d'Angleterre et est nommé capitaine du Chelsea FC. Sélectionné à 116 reprises en équipe de France, dont il fut le capitaine de 2000 à 2004, il inscrit notamment à son palmarès la Coupe du monde 1998 et le championnat d'Europe 2000.

Basile Boli : Basile Boli est un ancien footballeur français, né le 2 janvier 1967 à Abidjan (dans le quartier d'Adjamé) en Côte d'Ivoire qui évoluait au poste de défenseur central.Né en Côte d'Ivoire, Basile Boli arrive très jeune en France. Doué pour le sport, il débute dans le club de football de Romainville en banlieue parisienne. Il fréquente alors les travées du Parc des Princes comme supporter du PSG. Non sollicité par le PSG, il intègre le centre de formation de l'AJ Auxerre avec son frère Roger. Pendant sa formation à Auxerre, il participe aux victoires en championnat de France cadets en 1983 et en Coupe Gambardella en 1986, preuves de ses qualités de défenseur intraitable.

Doté d'un physique impressionnant, Basile brille rapidement et éclipse même son frère, à qui on promettait pourtant un bel avenir dans le football. Guy Roux appelle Basile en équipe première d'Auxerre pour la première fois lors de la saison 1982/1983. Dès l'année suivante, il devient un élément clé de la défense auxerroise et progresse alors à chaque saison. Il devient le chouchou du public et du coach.Il participera aux Grands Jubilé en Afrique de Jubilé Roger Milla, Saar Boubacar et Ibrahima Ba Eusebio .

Rudi Voller : Ancien joueur de foot allemand connu pour sa ruse et dans sa ruse dans la surface.Rudi voller a successivement jouer au werder breme , as rome , OM (1992/1994 ) et bayern leverkusen .

Didier Deschamps : Didier Deschamps est un ancien footballeur international français né le 15 octobre 1968 à Bayonne qui a poursuivi une carrière d'entraîneur, aujourd'hui interrompue depuis l'été 2007. Il est le footballeur français le plus titré de tous les temps.

Ancien milieu de terrain récupérateur, il a remporté de nombreux titres avec les différents clubs pour lesquels il a joué. C'est toutefois comme capitaine de l'équipe de France qu'il a écrit les plus belles pages de sa carrière de footballeur, en décrochant les titres de champion du monde en 1998 et champion d'Europe en 2000. Surnommé « la Desch » par ses coéquipiers, il était parfois nommé « Blanchard » par Marcel Desailly, « Maxitête » ou « Dédé ».

Il fait partie de la « Dream Team RMC » depuis la coupe du monde 2006 où il est co-animateur sur RMC, le lundi et le jeudi, avec Luis Fernandez dans l'émission Luis Attaque. En 2007, à la suite de son renvoi de la Juventus, il devient consultant sur Canal +.

Eric di meco dit le découpeur : Issu du centre de formation de l'Olympique de Marseille, Di Meco a fait partie de la fameuse bande des « minots » qui au début des années 1980 ont permis au club de survivre puis de remonter en Ligue 1. Pur gaucher, Di Meco évolue à cette période en tant qu'ailier gauche ou milieu gauche. Après des prêts peu concluants à Nancy puis à Martigues, Di Meco revient à Marseille, où l'entraîneur d'alors décide de le reconvertir en arrière latéral, toujours à gauche. C'est à ce poste que Di Meco participe aux plus belles heures de l'Olympique de Marseille, jusqu'au titre de champion d'Europe en 1993.

Titulaire indiscutable dans ce qui est alors l'un des plus grands clubs d'Europe, Di Meco est logiquement appelé en équipe de France par Michel Platini à partir de 1989. Mais son style plus que rugueux, souvent à la limite du carton rouge, ne lui permet pas de s'imposer chez les Bleus. Absent de l'aventure de l'Euro 1992, il est également ignoré par Gérard Houllier sur la période 1992-1993. À la surprise générale, il est pourtant rappelé par Aimé Jacquet dès sa prise de fonction en 1994. A plus de 30 ans, Di Meco va alors devenir l'un des hommes de base de Jacquet, qui apprécie son engagement physique et sa précieuse expérience du haut niveau. Il se voit même confier le brassard de capitaine à deux reprises, notamment à l'occasion du fameux Roumanie-France d'octobre 1995. Mais à l'Euro 1996 qu'il aborde pourtant en position de titulaire, Di Meco va être détrôné dès le premier tour par sa jeune doublure Bixente Lizarazu, ce qui le conduit à annoncer sa retraite internationale à l'issue du tournoi, avec la satisfaction d'être resté invaincu sous le maillot bleu tout au long de ses 23 sélections.

Il poursuit néanmoins une brillante carrière en club puisque sous les couleurs de l'AS Monaco, il remporte un nouveau titre de champion de France en 1997 avant qu'une grave blessure au genou ne le contraigne à mettre un terme à sa carrière.

En 2008 il rejoint l'équipe de 100% Foot, avec notamment Pierre Ménès et Dominique Grimault.

Franck Sauzée : Franck Sauzée, né le 28 octobre 1965 à Aubenas, est un ancien footballeur français ayant évolué au poste de milieu de terrain. Il remporte plusieurs titres nationaux, notamment avec l'Olympique de Marseille, ainsi que la Coupe des clubs champions. Vainqueur du Championnat d'Europe de football Espoirs 1988 , Sauzée est sélectionné à 39 reprises en équipe de France et dispute l'Euro 1992 avec les « Bleus ».
Franck Sauzée s'initie au football à Aubenas, puis à l'UMS Montélimar, avant d'intégrer le centre de formation du FC Sochaux-Montbéliard, club avec lequel il débute en 1re division en 1983. Après avoir été relégué en 2e division, Sochaux remporte le championnat de D2 1987-1988 et s'incline aux tirs au but face au FC Metz en finale de la Coupe de France.[1] Durant la saison, Sauzée inscrit 16 buts en 30 matches de championnat.

Sauzée est recruté par l'Olympique de Marseille en 1989 et réalise le doublé coupe-championnat durant sa première saison avec le club phocéen. Il inscrit notamment le but donnant la victoire à l'OM face au Paris-SG lors de la 35e journée. Marseille décroche un nouveau titre de champion en 1990. La saison suivante, il rejoint l'AS Monaco, qui se classe 2e du championnat de France en 1991 et remporte la Coupe de France. De retour à Marseille, il remporte le championnat en 1992, ainsi que la dernière édition de la Coupe des clubs champions en 1993. Durant la phase de groupes, Sauzée est notamment l'auteur d'un triplé face au CSKA Moscou.[3] Utilisé dans un registre plus offensif par l'entraîneur Raymond Goethals, il marque à 12 reprises en championnat et inscrit 6 buts en 10 rencontres européennes. L'année suivante, il quitte l'OM, rétrogradé en seconde division suite à l'affaire VA-OM, et effectue un bref passage dans le championnat d'Italie à l'Atalanta Bergame.

Avec le RC Strasbourg, il dispute une nouvelle finale de Coupe de France en 1995. Il est le seul joueur à avoir pris part à quatre finales de Coupe de France avec quatre clubs différents.[1] 10e du championnat, le « Racing » remporte la Coupe Intertoto 1995 et se qualifie pour la Coupe UEFA. Sauzée passe ensuite deux saisons au Montpellier HSC avant de quitter le championnat de France. Durant sa carrière en D1, il a disputé 369 matches et a inscrit 71 buts.

En février 1999, il est recruté par le club écossais d'Hibernian FC, qui la même année remporte le championnat d'Écosse de D2. Alors âgé de 35 ans, Sauzée signe pour une année supplémentaire et déclare qu'il souhaite mettre un terme à sa carrière à l'issue de la saison 2000-2001. Nommé capitaine, il est replacé au poste de libéro.[4] Moins exigeant physiquement, ce rôle l'encourage à prolonger son contrat pour deux nouvelles saisons en février 2001.[5] Les « Hibs » se classent à la 3e place du championnat d'Écosse et s'inclinent face au Celtic FC en finale de la Scottish Cup. Néanmoins, Sauzée met un terme à sa carrière de joueur en décembre 2001 pour succéder à l'entraîneur Alex McLeish, recruté par les Glasgow Rangers.[4] Durant son passage en Écosse, le français est apprécié des supporters du club. En 2005, il est reconnu par un sondage auprès des téléspectateurs de l'émission Football Focus, diffusée par la BBC, comme le meilleur joueur de l'histoire d'Hibernian FC.

Abédi Pelé : Abedi Ayew dit Abedi Pelé, né le 5 novembre 1962 à Domé, est un ancien footballeur ghanéen. Meneur de jeu dans l'axe ou excentré, voire parfois attaquant de soutien, il fut l'un des meilleurs joueurs africains au début des années 1990, remportant notamment trois ballons d'or africain (1991, 1992 et 1993). Il a par ailleurs été l'un des premiers joueurs africains à avoir eu un impact en Europe comme le prouve sa victoire avec l'Olympique de Marseille en Ligue des Champions en 1993; il a également remporté la CAN 1982 avec le Ghana, sélection dans laquelle il détient le record de sélections et de buts.
Abedi Pelé est né dans un petit village appelé Oko près de Domé, dans les faubourgs d'Accra. D'un milieu très modeste, il travaille parallèlement à ses études, pour aider sa famille. S'adonnant le football comme d'autres jeunes de son âge, il intègre l'école de son quartier puis évolue dans les sections jeunes des Great Falcons. Un peu plus tard, il poursuit son cursus scolaire tout en continuant le football sur Tamale avant de disputer son premier match chez les seniors au Real Tamale United.

Le haut niveau
Rapidement, Abedi Pelé est remarqué par la sélection nationale ghanéenne qui n'hésite pas à l'appeler dans son groupe pour disputer la Coupe d'Afrique des nations 1982 que le Ghana remporte. Il décide alors de quitter le pays pour rejoindre le club émirati d'Al Ayn Club puis rejoint l'Europe et le FC Zurich en Suisse pour un court passage avant de revenir au Ghana, cependant il fait un détour au Bénin par l'AS Dragons FC de l'Ouémé avant de retrouver son club de départ le Real Tamale United pour une saison.

En 1986, il retente sa chance en Europe en France avec les Chamois Niortais FC, puis passe par le FC Mulhouse et Lille OSC, mais c'est son passage à l'Olympique de Marseille qui est le plus réussi. En effet, après un premier passage infructueux entre 1987 et le début d'automne 1988, il se relance 2 saisons au LOSC, revient dans le club phocéen à l'été 1990 et Marseille domine non seulement le championnat de France , mais aussi joue les premiers rôles sur le plan européen. Abedi Pelé devient titulaire dans cette équipe à l'arrivée sur le banc de Raymond Goethals , s'illustre notamment de façon très remarquée en 1/4 de finale de Coupe des clubs champions européens contre l'AC Milan au printemps 1991 et devient incontournable. Après une première finale perdue en 1991, il remporte le titre le plus prestigieux sur le continent européen : la Ligue des Champions en 1993 où en finale contre l'AC Milan il est passeur sur l'unique but de ce match marqué par Basile Boli. Son talent est reconnu en remportant trois années consécutivement le titre de ballon d'or africain en 1991, 1992 et 1993 (trophée récompensant le meilleur joueur africain de l'année). En sélection, il fait partie de l'équipe qui termine finaliste de la CAN 1992 (suspendu , il ne disputa pas la finale contre la Côte d'Ivoire), sélection avec laquelle il est capitaine entre 1992 et 1998, et où il bat les records de sélections et de buts inscrits. En revanche, il n'aura jamais la possibilité de disputer au cours de sa carrière la coupe du monde.

Par la suite, en raison de l'affaire VA-OM, il quitte Marseille et joue une année à l'Olympique lyonnais avant de partir en Italie au Torino FC pendant deux saisons où il montra qu'il avait plus que de beaux restes, notamment en 1994-1995 quand il inscrit 10 buts en championnat. Le Torino relégué en Serie B en 1996, il continue son périple européen en rejoignant la Bundesliga et le club du TSV Munich 1860 pour 2 saisons. Enfin il termine sa carrière à Al Wahda Abu Dhabi aux Émirats arabes unis jusqu'en 2000.

Alen Boksic : Alen Bokšić est un footballeur croate né le 21 janvier 1970 à Makarska ( Croatie). Il évoluait au poste d'attaquant.




Entraineur ==> Raymond Goethals né le 7 octobre 1921 à Forest en Belgique, mort le 6 décembre 2004, à l'age de 83 ans des suites d'une longue maladie, a été un entraîneur belge qui avait notamment mené l'Olympique de Marseille à son titre de champion d'Europe en 1993, devenant ainsi le premier entraîneur de football à remporter une coupe d'Europe avec un club français.

Raymond Goethals, surnommé parfois « Raymond-la-science » ou aussi « le sorcier » ou encore « le magicien », est l'entraîneur belge le plus titré. Il était surtout inégalable par son franc parler, son phrasé et son style digne de Columbo.

Avant d'être coach, il commence comme gardien de but dans les années 30 avec le club bruxellois du Daring. Devenu entraîneur, il est nommé à la tête de l'équipe nationale belge en 1968, qu'il réussit à qualifier deux ans plus tard pour la phase finale de la Coupe du monde de football. En 1972, toujours sous sa direction, les « Diables rouges » terminent à la troisième place du championnat d'Europe.




 

Résumé OM 1 - 0 MILAN AC | Finale Ligue des champions 1993 [HD] [TF1]

AddMeFast.com - FREE Social Promotion

Date de dernière mise à jour : 18/11/2022

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam